ça bouge chez 1-ter-net !
Webmarketing

E-commerce et boutique physique

Article posté par | Le

La croissance du e-commerce en France est à deux chiffres depuis plusieurs années (les chiffres de 2011), mais il ne faut pas perdre de vue que de nombreuses boutiques ouvrent chaque jour sur la toile, renforçant la concurrence et les ventes potentielles. La part du gâteau doit se partager entre tous ces acteurs.

Y a-t-il une place pour votre projet ?

La vente en ligne est un marché où la concurrence est très forte. En effet, chaque boutique est en concurrence avec tous les e-commerçants de ce secteur, pas seulement ceux de sa région, mais aussi de France.

Sur Internet, le coût d’acquisition d’un client peut s’élever rapidement. Et les clients sont volages. Fidéliser ses clients sur Internet est très complexe car les internautes vont aisément comparer les prix et les produits avec ceux de vos concurrents. Vos produits doivent se démarquer de vos concurrents par leur originalité et/ou leur prix.

Pour acquérir un client, votre site se doit d’être visible parmi la concurrence. Il faut alors déployer des stratégies pour assurer sa visibilité. Aucune d’elle n’est gratuite, se limiter à une seule est souvent insuffisant.

Le référencement naturel du site

Parmi ces stratégies, la moins coûteuse est sans doute le référencement naturel du site. Mais elle n’est pas infaillible.
Pour obtenir du trafic, le site doit être bien positionné sur ses mots-clés. Etre présent en première page de Google n’est plus suffisant, il faut à présent se trouver dans les premières positions, au dessus de la ligne de flottaison. Et pour atteindre un tel positionnement, cela demande de plus en plus de travail puisque la concurrence s’y attèle autant que vous, à moins que vous ne soyez sur un marché de niche.

De plus, le référencement naturel rend le site très dépendant de Google (Plus de 90% de parts de marché en France). La moindre modification d’algorithme, comme le récent Penguin, peut faire chuter le site dans les résultats. La chute des résultats implique immanquablement une chute de trafic et donc une chute des ventes ou des contacts.
Google a annoncé 52 modifications de son algorithme au mois d’avril. Si Google effectue autant de mises à jour chaque mois, cela donne près de 600 modifications par an ! Autant d’occasions pour votre site de voir son positionnement évoluer, pas toujours positivement.

« Ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier »

Ce vieil adage s’applique tout à fait au web. Pour ne pas être dépendant du référencement du site, susceptible d’évoluer du jour au lendemain, il faut multiplier les stratégies pour être visible :

–          Les liens sponsorisés. S’agissant d’un système d’enchère, le coût est en constante augmentation. Mais ces liens sponsorisés se fondent de plus en plus dans les pages de résultats et sont complémentaires du référencement naturel.

–          Le référencement dans les comparateurs de prix, en particulier sur Google Shopping qui apparaît régulièrement dans les résultats du moteur.

–          La présence du site dans les services Google : Image, Google+, Places…

–          L’e-mailing, indispensable dans une stratégie de fidélisation.

–          Les réseaux sociaux pour tisser un lien avec ses clients. Une autre manière de les faire venir sur le site et surtout, de les fidéliser.

–          L’affiliation.

Une stratégie multi-canal

Devant cette difficulté à acquérir et fidéliser ses clients sur un marché restreint et à forte concurrence, il est intéressant d’avoir une boutique physique sur laquelle s’appuyer. C’est la stratégie qu’adoptent certains pures-players comme Pixmania (Interview de son vice-président).

La concurrence pour une boutique physique est beaucoup moins forte que sur le web. En effet, vous ne touchez que les habitants de votre région et le nombre de concurrents est limité. Le coût d’acquisition et de fidélisation du client est moins important.

De plus, malgré la croissance de l’e-commerce, les ventes en ligne représentent toujours moins que les ventes en magasin physique. Compléter sa boutique physique d’un site e-commerce permet ainsi de toucher plus de monde. Tous les acheteurs potentiels n’achètent pas sur le web. Certains aiment voir et toucher les produits, ou obtenir des conseils directement du vendeur. Pour d’autres, avoir une boutique physique est un élément de rassurance très important, on imagine une meilleure relation client.

Internet devient alors un très bon outil pour promouvoir ses produits et proposer des offres différentes et complémentaires de celles du magasin.
La visibilité du site, en particulier le référencement local, permettra de compléter ses revenus et de développer les ventes en boutique. Elle permet aussi de renforcer sa présence auprès de ses clients et d’améliorer l’expérience d’achat.