ça bouge chez 1-ter-net !
Webmarketing

Evaluer la qualité d’un lien

Article posté par | Le

A l’heure où Google menace de ses filtres Panda et Pingouin, il est plus important que jamais de présenter du contenu unique et de qualité ainsi qu’un profil de liens « naturel ».
L’étude de vos liens est essentielle pour se remettre d’une sanction ou en éviter une. Il faut donc sortir son site des réseaux de liens et montrer patte blanche aux moteurs. Quelques pistes pour évaluer ses liens.

évaluer ses backlinks

Passez vos liens à la loupe

Lister les liens

Le premier travail consiste à lister l’ensemble de vos liens. De nombreux outils existent. Ne vous limitez pas à un seul, ils se complètent souvent. Voici une petite liste pour connaître vos backlinks :

  • Google Webmaster Tools
  • OpenSiteExplorer / MajesticSEO / AHrefs
  • SEMRush
  • Etc…

L’ancre des liens

Diversité des ancres

Catégorisez vos ancres selon quatre critères :

  • Mots-clés : toutes les ancres avec des mots-clés de votre activité ou simplement les mots-clés visés
  • Marque : le nom de votre site ou de votre marque
  • Mixte : votre marque et des mots-clés
  • Autre : les mots-clés n’entrant pas dans les catégories précédentes (comme cliquez-ici par exemple)

Evaluez ensuite le poids que prend chacun de ces critères dans votre profil de liens. Si le critère mots-clés sort nettement du lot, vous êtes dans la zone rouge. C’est anormal pour un site de n’obtenir que des liens sur son activité. La logique consiste plutôt à avoir une majorité de liens sur son nom.

Si votre profil de liens penche en faveur net de vos mots-clés, corrigez le tir pour rentrer dans la moyenne.

Diversité des liens suivi : Follow / Nofollow

Même chose que pour les ancres de liens. Un profil naturel ne se compose pas uniquement de liens suivi, d’autant qu’un lien nofollow sur un bon site peut vous apporter aussi des visiteurs. Même si ce n’est pas anormal d’avoir une majorité de liens suivis, assurez-vous d’avoir quelques liens en nofollow, y compris sur des ancres contenant vos mots-clés. C’est toujours un travail déchirant pour le référenceur mais c’est la meilleure chose à faire pour éviter les pénalités.

Les liens images

Avoir une majorité de liens textes n’est pas incohérent. Mais vous pouvez aussi avoir des liens sur des images. Dans ce cas, c’est l’attribut alt qu’il faut surveiller. Comme pour l’ancre texte, diversifiez vos textes alternatifs selon les quatre critères précédents.

 

Le travail sur l’ancre des liens s’évaluent sur l’ensemble de vos liens. Notez qu’une ancre trop optimisé depuis des sites de qualité peut vous pénaliser. C’est encore plus vrai si elle se trouve sur un site douteux.
Diversifiez donc vos ancres, mais aussi vos sources.

Emplacement du lien

Emplacement sur la page

L’emplacement du lien sur la page en indique sa valeur. Il est évident qu’un lien placé en haut de page a plus de poids qu’un lien en footer. La zone de la page a donc son importance, privilégiez les liens dans le corps de la page. Les liens en footer ou dans les sidebar dupliquées sur l’ensemble du site perdent de leur valeur car les moteurs de recherche sont capables d’identifier ces zones.

Mais le corps de la page doit être qualifié, un article plutôt qu’une liste de liens (comme sur les annuaires). Un contenu dans votre thématique permet de transférer plus de valeur.

Une page accessible

Cela semble évident mais votre lien n’a plus aucune valeur si la page est inaccessible. Vous pouvez supprimer vos liens provenant de pages en erreur 404, 410 ou 500.

Mais l’accessibilité, c’est aussi s’assurer que la page sur laquelle se trouve votre lien peut être trouvée par les internautes, qu’elle dispose bien de liens y menant, ne serait-ce que depuis le domaine. Riez mais certaines pages d’annuaires n’ont aucun liens entrant, pas même depuis une page du domaine.

Indexée par Google

Cette accessibilité passe avant tout par sa présence sur Google. Une simple recherche sur l’url de la page doit vous la faire apparaître sur le moteur. Si ce n’est pas le cas, non seulement c’est un signal négatif pour vous (une page non indexée est peut-être pénalisée) mais surtout, si Google ne connaît pas la page, votre lien ne sert à rien.

Surveillez le PR

Je sais, le PageRank indiqué par Google n’est pas le bon mais il peut servir d’indicateur. Un PR nul sur une page ou un domaine qui ne vient pas d’être mis en ligne est plutôt mauvais signe. Soit Google ne connaît pas, soit il a sanctionné. Dans les deux cas, avoir un lien est au mieux inutile.

Un domaine sans histoire

Ce qui est valable pour une page du site doit l’être pour l’intégralité du domaine. Le domaine doit être index sur Google, avoir un PR positif et ne pas se trouver dans une blacklist.

Réseaux de liens

Avec Pingouin, Google fait particulièrement la chasse aux réseaux de liens. Cherchez à détecter ces réseaux pour ne pas vous y faire piéger.

IP du serveur

Recherchez l’IP du serveur du site et regardez combien de sites la partagent. Plusieurs milliers et vous êtes sur un serveur mutualisé. Attention au mauvais voisinage mais difficile d’en tirer quelque chose s’en éplucher chaque site présent.
En revanche, vous pouvez tomber sur un serveur dédié. Le nombre de site est plus restreint, quelques centaines maximum. Regardez les domaines, leurs noms suffisent parfois pour savoir qu’il est dangereux (sexe, jeux, pharmacie…). Vous allez aussi parfois voir apparaître d’autres sites sur lesquels vous avez déjà fait un lien. Tiens tiens… Possibilité de réseaux pour Google ?

De même, comparez la classe C des IP vous liant. Un profil normal doit avoir des liens provenant de classe C différentes. Trop de site sur la même classe C = suspicion de réseau.

Identifiant Google Analytics

Surveillez l’identifiant Google Analytics des sites vous liant et vérifiez que cet identifiant n’est pas utilisé sur de trop nombreux sites. Deux sites ayant le même identifiant GA ont sans doute le même propriétaire… qui peut avoir un réseau de site.

Identifiant Adsense

Avoir des liens depuis des sites ayant le même identifiant Adsense est encore plus suspicieux que pour l’identifiant Analytics. Ces sites cherchent clairement à faire de l’argent. La meilleure raison pour réaliser un réseaux de site.

Propriétaire du domaine

Trouvez le propriétaire des domaines vous liant et méfiez-vous de ceux en possédant beaucoup. Ce n’est pas un critère en soi mais combiné avec des identifiants Adsense et Analytics identique, vous avez sans doute affaire à un réseaux de site.

Et ensuite ?

Maintenant que vous avez étudié la valeur de tous vos liens, il est temps d’intervenir pour améliorer votre profil.

Modifier les liens

Si vous le pouvez, intervenez directement sur vos liens pour modifier l’ancre et rendre votre profil plus naturel.

Supprimer les liens

Contactez les webmasters de sites que vous avez identifier pour leur demander de retirer votre lien. Inutile d’être agressif ou de menacer, ça ne motive pas à vous obéir en général. Certains annuaires ou blogs ont trouvé là un nouveau centre de revenu puisqu’ils monnayent la modification ou le retrait.

Désavouer les liens

Utilisez l’outil proposé par Google pour désavouer les liens que vous n’êtes pas parvenu à supprimer. Il s’agit de fournir à Google un simple fichier texte avec les urls à ne plus prendre en compte. Si vous ajoutez domain: en début de ligne, c’est tout les liens provenant de ce domaine qui seront désavoués.

Partager