ça bouge chez 1-ter-net !
Webmarketing

La croissance du e-commerce signifie une augmentation de la concurrence en ligne

Selon les chiffres de la Fevad, au premier semestre 2012, il s’est ouvert plus d’un site marchand toutes les 30 minutes. La Fevad compte ainsi 109800 sites marchands en France dont 20 300 sites lancés en un an. Ce nombre croissant de sites marchands explique en partie la progression du e-commerce de 21%.

Dans ce contexte de plus en plus concurrentiel, difficile de sortir du lot. Sur les 109 800 sites, combien réalisent un Chiffre d’Affaires lui permettant de vivre. La Fevad n’indique pas le nombre de sites qui tombent à l’abandon ou qui déposent le bilan…

Internet, un marché très concurrentiel

Avec un tel nombre de sites marchands actifs en France, Internet représente bien la zone de chalandise la plus concurrentielle. Il est plus difficile de se démarquer sur la toile que dans sa ville ou de sa rue. A cela s’ajoute aussi la concurrence des sites étrangers qui peuvent aussi influencer le marché français.

Nombre de pure players l’ont compris et se mettent aujourd’hui à ouvrir des magasins physiques pour toucher de nouveaux prospects et fidéliser ses clients.

Faut-il pour autant abandonner tout espoir de lancer son site marchand sur internet ?
La réponse est non bien entendu. Parmi tous les sites de e-commerce dénombrés par la Fevad, tous n’ont pas la même cible. La croissance du e-commerce est tirée par les sites de voyage et les sites pour la décoration et l’aménagement de la maison. Il existe un grand nombre de niche et marché peu explorer par le e-commerce. Et si on se montre innovant, en ajoutant des applications mobiles sur son site, qu’on propose les bons prix et les bons produits, on peut sortir du lot.

Etre vu de ses clients et prospects

Pourtant, même avec les meilleurs produits et les meilleurs prix, si le site n’est pas vu par vos prospects, il est inutile.

Avant même la création du site e-commerce, il faut donc penser à sa visibilité : prévoir la structure du site, envisager une solution sur laquelle on a la main, penser à un contenu attractif. La conception du site doit être réalisée sans perdre de vue l’objectif de visibilité.

La visibilité sur internet peut s’obtenir grâce à plusieurs méthodes :

–          Le référencement naturel : la solution offrant le meilleur rapport qualité/prix mais il s’agit d’un investissement sur le moyen long terme avant d’obtenir des résultats.

–          Le référencement payant : l’achat de liens sponsorisés (Google Adwords par exemple) assure un excellent positionnement rapidement. Mais étant basé sur un système d’enchère, les prix sont en constantes augmentation.

–          L’emailing : bien qu’on croit cette méthode dépassé, on peut toujours obtenir d’excellent résultat avec un emailing correctement ciblé.

–          La présence sur les réseaux sociaux : avec l’avènement de Facebook, Twitter, Viadeo et consorts, être présent sur les réseaux sociaux devient un atout non négligeable pour vendre. Attention, posséder sa page Facebook ne vous garantit pas un hausse de visiteurs mais une meilleure qualité de trafic. Ce n’est ni plus ni moins que le bouche à oreille. Mais cela demande du temps et de l’implication pour animer les réseaux sociaux de façon à avoir des retombés positifs. Arme à double tranchant qui peut se retourner contre vous en cas de mauvaise gestion.

 

Une bonne idée n’est pas systématiquement synonyme de réussite. Lorsque vous démarcher une agence web pour réaliser votre site e-commerce, gardez à l’esprit que la visibilité est le nerf de la guerre. Si l’agence n’en parle pas, fuyez-là !