ça bouge chez 1-ter-net !
Webmarketing

Observons l’effet Adwords sur votre organic

Article posté par | Le
Adwords, ou comment rendre un programme de publicité payant obligatoire ?

Google Adwords est sans contexte l’un des meilleurs leviers webmarketing pour générer du trafic qualifié vers un site. Utilisé hier avec parcimonie, il s’intègre aujourd’hui de façon quasi automatique dans une stratégie de visibilité. Pourquoi ?

  • Les mœurs ont-elles changé ?

Oui certainement. Depuis le lancement du programme Adwords en 2001 (France), il est certain que la population surfant sur le web a considérablement augmenté (+221% entre 2001 et 2011) et s’est diversifiée.

*enquête CSA/Orange-Terrafemina

Si beaucoup de personnes préfèrent cliquer sur un lien naturel par principe, un grand nombre n’ont pas la moindre idée de ce qu’il clique.

Une partie importante des ménages n’a pas une connaissance approfondie de l’environnement dans lequel il navigue. Nous avons encore très souvent des prospects/clients qui, lorsqu’on les interroge, sont incapables de nous dire s’ils ont cliqué sur un lien naturel ou payant.  Il faut dire que Google, en rendant de plus en plus transparent la zone « liens publicitaires »,  aide fortement les internautes à ne pas la remarquer.

  • Le programme Adwords a-t-il évolué?

Indiscutablement ! Le programme s’est vu enrichi de nombreuses fonctionnalités de ciblage, de géolocalisation, le type de requête, le siteLink, Mega Sitelinks, le remarketing… Mais ce qui a réellement évolué c’est le moteur de recherche Google :

– En 2001, Google France détenait 30,1% de part de visites contre  90,1% fin 2011

– Google favorise de plus en plus l’espace de ses résultats de recherche à son propre programme. Dernier en date, le Mega siteLink devient une véritable « tête de gondole » du magasin Google. Si vous possédez une faible résolution d’écran, il devient nécessaire de scroller pour voir apparaître les résultats naturels.

De l’obligation d’être présent sur les liens commerciaux :

Comme je l’aborde brièvement dans l’intro, chez 1-ter-net (référenceur SEO depuis 2001) on utilisait le programme Adwords en fonction de nos besoins (lancement d’un nouveau site, promotion d’offres, mise en avant d’événements spéciaux…).

Mais voilà, force est de constater qu’aujourd’hui il faut se battre sur les deux tableaux si l’on souhaite capter un maximum de trafic qualifié ou dit autrement si on ne veut pas perdre une partie de ce trafic. Nous avons pu le constater de façon flagrante sur des campagnes annuelles que nous gérons pour le compte de nos clients.

Observons l’effet Adwords sur votre organic

Stéphane, notre référenceur Super Star, à pris en main le référencement naturel d’un site client qui avait une visibilité proche de zéro. Après beaucoup de travail et d’intelligence, le site de notre client se voit très bien positionné dans le moteur de recherche Google. Très satisfait, il constate toutefois qu’il n’est pas premier sur certaines expressions clés pour son business.

Effectivement, des concurrents à lui (n’étant pas présent en naturel) se situent au-dessus de sa première position en référencement naturel.

L’effet Adwords est immédiat et demande est faite de contre-attaquer. Après avoir planifié la stratégie SEM de notre client, nous lançons les campagnes et les travaillons suivant la feuille de route définie.

  • Répartition des sources de trafic ayant généré 95 673 visites :

    En analysant les résultats de notre client pour ces campagnes Google Adwords 2010-2011 et les statistiques Google Analytics de son site sur cette même période, nous pouvons extraire des indicateurs très révélateurs

  • Répartition des sources de trafic (sur des mots-clés non rattaché à la notoriété du client) :

    Ci-dessous le tableau présente le trafic généré par le référencement naturel et le référencement payant sur des expressions ne contenant pas le nom du client. Il est intéressant de constater que le trafic sur la période analysé passe de 95 673 à 40 983 visites.

    Nous pouvons donc considérer que les 40 983 visites correspondent à des visiteurs qui recherchaient de l’information sur le secteur d’activité de notre client, mais sans le connaître.

    Dans ce cas précis, les campagnes Adwords ont généré 51,10% de ce trafic.

  • Focus du support de trafic générant des visites sur les principaux mots-clés de notre client (hors mots-clés notoriétés) :

On constate que sur les mots-clés (cachés pour des raisons de confidentialité) n’étant pas rattachés à la notoriété, les liens Google Adwords  sont plus cliqués malgré le très bon positionnement sur ces mêmes mots-clés en référencement naturel.

 

 

Cela met en évidence que même si vous avez un mot-clé en 1er position en référencement naturel, certains internautes cliquent malgré tout sur les liens payants (Adwords). Une réalité dont il faut tenir compte.

Propriétaires de sites web, e-commerçant, vous connaissez le secret pour rester dans la course. Si vous vous lancez seul dans cette aventure, assurez-vous d’avoir bien compris les rouages d’Adwords afin de ne pas voir votre budget se restreindre comme peau de chagrin.

Sinon, confiez la gestion de vos campagnes Google Adwords à des professionnelles qui vous permettrons :

  • De vous conseiller et vous aider à définir les objectifs de vos campagnes
  • De définir les mots-clés spécifiques à chacune d’elles
  • De baisser vos coûts d’acquisition en analysant le ROI de chaque campagne