ça bouge chez 1-ter-net !
Webmarketing

Retour sur le SEO Camp Day de Nantes, version 2013

SEO Camp Day Nantes 2013

Pour la troisième année consécutive, le SEO Camp Day à ouvert ses portes à Nantes. Une journée complète dédiée au SEO, pour les professionnels et les newbies. Mais quand même surtout pour les professionnels.

Cette année, on change l’équipe organisatrice. Merci donc à Guillaume et ses acolytes pour l’organisation de la journée, des conférences, des repas, etc…

Table ronde : le SEO au sein de la stratégie webmarketing

Animée par Roland Delabrant, cette table ronde est intéressante puisqu’elle donne le point de vue de référenceurs dans des milieux différents : chez l’annonceur (Yoann Grange et Diane Couronné) et en agence (Alexandre Filluzeau). Bien entendu, nous sommes très proche de son point de vue du SEO.

C’est toujours intéressants de savoir comme les autres abordent le SEO. On constate que les problématiques ne sont pas les mêmes entre agence et annonceur. On constate aussi que pour installer du SEO dans les grosses structures, c’est compliqué.

Ce que je retiens particulièrement : d’après Alexandre, le Not Provided n’est pas un problème, on change le type d’objectifs. Ce n’est plus par mots-clés mais par page, ce qui semble aller tout à fait dans le sens de Hummingbird. Facile de suivre ces objectifs avec les GWT ou SEMRush.

Je retiens un autre conseil intéressant (puisque j’en parlais à un collègue la semaine dernière) : il faut bien installer les Microdonnées car Google pourrait bien devenir moteur de réponses, surtout avec le déploiement de nouveaux terminaux (montres, lunettes, etc…)

Big Data, Inbound Marketing et Réseaux sociaux au service du SEO

Simon Robic présente les liens entre le SEO et le SMO, et surtout comment le second peut influencer le premier. Pour lui, le verdict est clair, seul deux réseaux impactent les SERPs : YouTube et Google +. Etonnant ?

YouTube impacte les résultats car Google affiche des vidéos dans ses pages de résultats sur des requêtes toujours plus nombreuses. C’est une porte d’entrée supplémentaire vers le site.

Google + a un impact plus direct : indexation rapide des contenus, bonne longue traîne, Authorship, les interactions favorisent les sites (+1, commentaires et partages), les liens obtenus vers son compte G+ se répercute sur le site.
La frontière entre le référencement et le community management devient plus fine.

Mais Simon propose surtout des astuces pour que les réseaux sociaux facilitent le travail du référenceur. Avec les bons outils, on peut connaître ce que les internautes recherche sur les réseaux pour mieux optimiser ses pages.

Optimiser le temps de chargement de son site avec Page Speed

Peut-être la seule conférence donnée par un vrai fan de Google, Julien Landuré, le président du GdG Nantes.

Il nous présente Page Speed de Google, un outil pour optimiser la vitesse de son site sans y passer trop de temps. Faites confiance à Google pour optimiser le site… Pas sûr qu’on soit nombreux à suivre cette idée même si elle peut faire gagner du temps.

Bien sûr, pour paramétrer le module Apache, il est nécessaire d’avoir un serveur dédié. Si vous êtes en mutualisé, ce ne sera pas possible.

PageRank Sculpting : modeler le crawl des robots d’indexation

Début d’après midi, Mathieu Chartier revient sur un thème qui a fait couler beaucoup d’encre il y a quelque temps et dont on lit beaucoup moins de littérature depuis la modification de la prise en compte du NoFollow par Google : le PageRank Sculpting.

Premier point qui m’amuse, le nom donné à la technique : PageRank Sculpting ou PageRank Modeling, etc… Comme pour beaucoup d’éléments SEO, de nombreux termes pour désigner des choses identiques.

Après avoir fait le point sur le NoFollow, Mathieu suggère de diriger les robots en utilisant les technologies qu’ils n’arrivent pas à comprendre. Il propose même un petit bout de code pour tromper les moteurs. A utiliser avec parcimonie bien sûr.

Pour ma part, je n’ai jamais partagé l’idée du PR Sculpting. A mon sens, si une page est bonne pour l’internaute, elle l’est aussi pour le robot.

Les bonnes pratiques de l’optimisation SEO pour WordPress

L’expert SEO sur WordPress Daniel Roch prend la relève pour nous donner quelques astuces d’optimisation sur WordPress.

WordPress, très bon CMS déjà bien adapté pour le SEO a pourtant plusieurs défauts, notamment celui de dupliqué les pages et le contenu.
Daniel conseille donc de désactiver toutes les options inutiles, de bien paramétrer ses plugins, en particulier WordPress SEO, de surveiller ses liens brisés et ses 404, de limiter et exclure les taxonomies inutiles…

Comme toujours avec Daniel, des choses très intéressantes, dans la lignée de ce qu’on peut lire sur son blog.

Réussir sur Adwords, de la stratégie à l’opérationnel

Encore une fois cette conférence nous éloigne un peu du SEO pour toucher à la visibilité web. Frédéric Forster présente ici Google Adwords .

Comme les services Google prennent de plus en plus de place sur les SERPs, renvoyant parfois les résultats naturels sous la ligne de flottaison, Google Adwords est incontournable dans une stratégie de visibilité sur Google, d’autant plus quand il s’agit d’un site marchand.

Frédéric présente ainsi les fonctionnalités d’Adwords, les KPIs à suivre, les stratégies de ciblage et quelques pièges à éviter.

Je partage parfaitement son avis : « Ne pas se fier à Google pour gérer ses annonces ».

Techniques d’automatisation

Les conférences black hat sont toujours intéressantes, celle-ci n’a pas dérogé à la règle. Rudy Som (peut-être plus connu sous le pseudo Discodog ?) nous a donné des pistes de réflexions, des idées, des astuces pour automatiser toutes les étapes de la création de site, de l’achat du NDD à la génération de contenu.

Hélas, impossible de résumé tous ses propos en quelques lignes. Mais son credo indique la couleur : « Si Matt Cutts le dit, faites le contraire ».

 

Voila pour le petit résumé de cette journée. A nouveau, un grand merci aux organisateurs mais aussi aux conférenciers qui ont su nous transmettre de bonnes idées.